2021-11-27
Heiko Maas.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré, dans son discours du 22 novembre 2021 à la Conférence de Vienne consacrée au Bélarus, que les forces démocratiques bélarussiennes auraient le droit de vote au sommet du Partenariat oriental. Selon lui, de tels événements « constituent une plate-forme importante pour l’opposition bélarussienne ». Il a déclaré que « l’opposition bélarussienne en exil devait rester fidèle à la cause et rester unie ». Et que « les pays occidentaux devraient adapter leur aide à la société civile bélarussienne ainsi qu’à l’opposition. Etant donné la difficulté croissante pour soutenir des activités au Bélarus, nous devons intensifier notre travail avec les exilés. Ainsi, au niveau national, l’Allemagne révise son « Plan d’action pour la société civile bélarussienne » d’un montant de 21 millions d’euros ». En outre, Heiko Maas a noté que la Commission européenne a présenté un paquet de soutien économique d’un montant de 3 milliards d’euros pour le « futur Bélarus démocratique ».

Pour rappel, la ville de Minsk a suspendu sa participation au partenariat oriental en juin en réponse à l’imposition de sanctions de l’UE. La réunion des ministres des Affaires étrangères des pays du partenariat oriental s’est tenue le 15 novembre 2021 sans la participation du Bélarus. Cependant, le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell a publié la photo de la chaise vide à côté du panneau « Bélarus ». Il a alors ajouté que cela symbolisait la ferme volonté de l’Union européenne de soutenir le peuple bélarussien.