2021-08-02
Des émeutes dans des camps de migrants à la frontière bélarusso-lituanienne.

A présent, les avions d’Iraqi Airways décolleront à destination de Minsk depuis trois autres villes irakiennes – de Bassora (à partir du 5 août), de Souleimaniye (dès aujourd’hui) et d’Erbil (à partir du 7 août). Tous les billets de Bassora à Minsk ont déjà été vendus jusqu’au 26 août et d’Erbil jusqu’à fin octobre.

Cela se passe dans le contexte d’une crise provoquée par des migrants traversant la frontière bélarusso-lituanienne. Ainsi, le 1er août, 289 migrants illégaux ont été interceptés en Lituanie. La plupart d’entre eux sont des citoyens irakiens.

Du côté lituanien, on arrive à peine à tenir le coup – les postes frontières lituaniens sont pleins à craquer de migrants. Dans les camps de migrants, des conflits se multiplient. Vilnius pourrait solliciter l’aide d’autres pays de l’UE pour l’accueil de réfugiés.

La commissaire européenne Ylva Johansson a qualifié la crise migratoire en Lituanie de « provocation de la part du régime de Loukachenko ».