2021-09-24

La Cour suprême a ordonné la liquidation de l’association publique internationale « Rassemblement mondial des Bélarussiens “Batskauchtchyna” ». Le Ministère de la Justice a déclaré les organes de direction, de contrôle et d’audit de l’organisation publique « Batskauchtchyna » illégitimes. Le motif de la décision est basé sur le report du VIIIe Congrès mondial des Bélarussiens à l’année prochaine en raison des restrictions imposées par la pandémie de coronavirus. L’Association a souligné que la décision de reporter le congrès avait été prise après la consultation avec le Ministère de la Justice dont les représentants ont confirmé que la direction de l’organisation publique avait tous les pouvoirs pour prendre une telle décision.

En outre, le Ministère de la Justice a émis à l’association deux avertissements à l’issue d’un audit imprévu en juillet. L’association devait réparer les manquements en une semaine, mission impossible car une perquisition avait été effectuée dans le bureau de « Batskauchtchyna », après quoi les locaux ont été scellés par le Comité d’enquête. Un mois plus tard, le Comité d’enquête a adressé à l’association un courrier annonçant l’ouverture d’une affaire pénale à l’encontre de ses responsables au titre de l’art. 361-3 du code pénal (appels à des actions visant à porter atteinte à la sécurité nationale, l’article à l’appui dans l’affaire du Conseil de coordination).

Le « Rassemblement mondial des Bélarussiens “Batskauchtchyna” » a été créé en 1990 sur la vague du renouveau national et a réuni pendant 30 ans des organisations de la diaspora bélarussienne de 28 pays ainsi que des Bélarussiens à l’intérieur du pays.

Le « Rassemblement mondial des Bélarussiens “Batskauchtchyna” » organisait des événements et des actions visant à renforcer l’identité nationale bélarussienne, représentait les droits et les intérêts des Bélarussiens à l’étranger.

En 2014, grâce à l’association a été adoptée la loi « Sur les Bélarussiens à l’étranger », et les congrès des Bélarussiens du monde, organisés tous les quatre ans, sont devenus pour le Bélarus et sa diaspora une véritable plate-forme nationale pour discuter des questions et problèmes d’actualité.

Le premier congrès de l’organisation à Minsk a été ouvert par le célèbre écrivain bélarussien Vasyl Bykau.