2021-06-15
Le président allemand Frank-Walter Steinmeier et Svetlana Aleksievitch lors de la remise des récompenses à Berlin.

L’une des récompenses les plus prestigieuses en Allemagne a été remise à l’écrivaine bélarussienne, la lauréate du prix Nobel Svetlana Aleksievitch. Mme Aleksievitch a été honorée de l’ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne. Elle a reçu la Grand-Croix du 1er degré des mains du Président de la République fédérale d’Allemagne Frank-Walter Steinmeier.

Dans son discours, M. Steinmeier a évoqué les manifestations qui se déroulent depuis des mois au Belarus. « Le visage d’une femme est le visage d’une aspiration pacifique et courageuse à un avenir qui est toujours brutalement réprimée », a souligné le chef de l’Etat.

Selon Aleksievitch, l’opposition a été chassée des rues, et ses nombreux représentants ont été contraints de quitter le pays, mais les manifestants n’accepteront jamais le retour à l’esclavage : « Ils ne seront plus jamais ce qu’ils étaient avant l’été 2020 ».

Parmi les œuvres les plus célèbres de l’écrivaine on compte les livres « La guerre n’a pas un visage de femme », « Les Cercueils de zinc » et « La Supplication » (La Prière de Tchernobyl). Actuellement, Aleksievitch travaille sur un nouveau livre consacré à la « révolution au visage de femme » qui porte sur les manifestations de masse contre le régime de Loukachenko, qui ont commencé en août 2020.

Après le début des manifestations de masse en 2020 contre les élections présidentielles truquées, Svetlana Aleksievitch est entrée au présidium du Conseil de coordination qui avait été créé à l’initiative de la chef de l’opposition Svetlana Tikhanovskaïa. Les sept membres du présidium ont été soit arrêtés (Maria Kalesnikava, Maxime Znak), soit contraints de quitter le pays.