2022-01-07
Dzmitryï Doutoïts.

D’après des informations provenant de Radio Liberty, le prisonnier politique Dzmitryï Doudoïts s’est suicidé à Mahileù. Le Comité d’enquête du Bélarus a publié des images provenant de la vidéo surveillance du centre-ville, où l’on voit Dzmitryï sauter d’un pont.

Originaire de la ville de Smarhon, Dzmitryï, 43 ans, avait été condamné à une peine de deux ans de restriction de liberté assortie d’une période d’emprisonnement en milieu ouvert pour avoir posté un commentaire indécent sur les réseaux sociaux à propos du chef de la police de la ville de Hantsevitchi, Vital Koulashoù.

A la fin du mois de décembre, Dzmitryï s’était rendu à Mahileù où il devait purger sa peine. Au matin du 5 janvier 2022, Dzmitryï, avec d’autres condamnés, avait été envoyé dans une polyclinique pour un examen médical. De là, il s’est alors échappé, seul, pour se donner la mort quelques minutes plus tard.

Svetlana Tikhanovskaïa a présenté ses condoléances aux proches et aux amis de Dzmitryï Doudoïts et a souligné : « Cette condamnation est un esclavage légalisé, où les condamnés sont forcés à exercer un travail peu qualifié, tout en étant humiliés. Nous ignorons ce qui l’a poussé à sauter de ce pont, mais nous savons à quel point les conditions de détention dans lesquelles se trouvait Dzmitryï étaient insupportables. Et tout cela à cause de six mots écrits avant même les élections présidentielles… »