2021-07-27

Le site internet et les réseaux sociaux de Belsat ont été déclarés extrémistes. Cette décision a été rendue le 27 juillet par le tribunal du district Tchyhounatchny de Homiel. Cette décision se fonde sur les documents d’une inspection menée dans la région de Homiel par le département de la Direction principale de la lutte contre le crime organisé auprès du ministère de l’Intérieur. Les documents en question ne sont pas spécifiés.

« Le but de telles actions des autorités est de nettoyer le secteur de l’information au Bélarus, de rendre la diffusion d’informations non censurées aussi difficile que possible. La décision est naturellement absurde. Ni Belsat, ni les autres médias indépendants ne sont des extrémistes. Nous continuerons à travailler, à faire parvenir des informations à nos téléspectateurs et lecteurs en lange bélarussienne et sans censure », déclare Alexeï Dzikavitski, directeur adjoint de Belsat.

Selon la législation en vigueur, la diffusion (partage) d’informations provenant de sources extrémistes entraîne une responsabilité administrative assortie d’une sanction sous la forme d’une amende ou d’une arrestation.