2021-06-21
Picture shown is for illustration purpose only.

16 autres personnes physiques et 5 personnes morales ont été ajoutées à la liste des sanctions américaines. La liste comprend désormais des organisations comme le KGB, les troupes internes, la direction des affaires intérieures du comité exécutif régional de Brest, le centre de détention provisoire de la rue Akrestsina et la GUBOPiK (Direction générale de la lutte contre la criminalité organisée et la corruption).

A son tour, le Canada a introduit des sanctions contre 17 individus et 5 organisations bélarussiennes « en réponse à des violations flagrantes et systématiques des droits humains au Bélarus ».

La Grande Bretagne a inscrit 11 personnes physiques et 2 entreprises sur la liste des sanctions contre le Bélarus.

Dans le contexte des nouvelles concernant l’adoption par les ministres de l’UE d’une décision sur les sanctions contre le Bélarus, les cotations du marché des euro-obligations bélarussiennes chutent.