2021-07-17

L’Estonie ne nommera pas d’ambassadeur au Bélarus, car cela signifierait une « reconnaissance tacite de la présidence d’Alexandre Loukachenko ». L’Estonie ne considère pas Alexandre Loukachenko comme le chef légitime de l’État, ce qui signifierait que l’ambassadeur qui lui présenterait ses lettres de créance contredirait cette prise de position.

Une alternative à l’ambassade pourrait être la nomination d’un chargé d’affaires, ou le travail d’un ambassadeur depuis Tallinn et donc sans présenter de lettres de créance, ou bien la poursuite du travail de l’ambassade avec moins d’employés sans nouvelles nominations.