2021-06-24
Photo utilisée à titre indicatif.

TUT.BY est accusé d’avoir donné, à travers ses publications, « une appréciation négative » des actions des représentants des autorités (Alexandre Loukachenko, présidente du Conseil de la République, Nataliya Kachanava, porte-parole, Natalia Eismant et autres). TUT.BY aurait évalué « les actions de l’opposition de manière extrêmement positive ». En fait, le portail est accusé de couvrir les manifestations, de parler de la violence des forces de sécurité et de citer des déclarations de représentants de l’opposition.

Cependant, le processus a été immédiatement suspendu Pour période indéterminée. Des représentants de TUT.Y ont déposé un recours contre les actions de la commission pour l’émission d’un avis d’expert. Il sera examiné par le Tribunal économique.

Les autorités ont détruit la rédaction de la ressource la plus populaire de Biélorussie le 18 mai. Depuis lors, 15 de ses employés sont en prison, leurs comptes ont été arrêtés et le site a été bloqué. En 2019, uniquement sous forme d’impôts, la société payé plus de 4 millions de roubles (1,3 million d’euros) au budget. À titre de comparaison, cette année-là, 6,8 millions de roubles (2,2 millions d’euros) ont été dépensés sur le budget des maisons d’édition et des périodiques d’État.