2022-02-18
Natallia Hersche à l’aéroport international de Minsk.

La prisonnière politique Natallia Hersche a été libérée de prison sans préavis. C’était le président suisse Ignazio Cassis en personne qui a annoncé sa libération en se réjouissant que les efforts diplomatiques aient abouti.

Rappelons que récemment la Suisse a envoyé son ambassadrice au Bélarus. Christine Honegger Zolotukhin a présenté des copies de ses lettres de créance au ministre bélarussien des Affaires étrangères, Uladzimir Makeï. Cela étant, le ministère suisse des Affaires étrangères a souligné que ce geste ne constituait pas une reconnaissance de la légitimité de Loukachenko.

La citoyenne suisse et bélarussienne a passé 17 mois derrière les barreaux. Elle a résolument refusé d’écrire une demande de clémence au nom d’Alexandre Loukachenko et a fait plusieurs grèves de la faim protestant contre des conditions de détention insupportables. La libération de la prisonnière politique a été une surprise même pour son frère Hennadz. Il a rejoint sa sœur déjà à l’aéroport, où elle avait été amenée, toujours vêtue de son uniforme de prison. Quelques heures plus tard, Natallia Hersche quittait déjà le Bélarus.