2021-07-09

Le 8 juillet, au moins 15 représentants de la sphère médiatique et des militants de al société civile ont été arrêtés dans tout le Bélarus. Selon la déclaration officielle du Département des enquêtes du KGB, une « opération de ratissage à grande échelle contre les radicaux » est en cours.

Le 9 juillet, des perquisitions chez des journalistes avec confiscations de matériel ont continué à Minsk, Brest, Homiel, Louninets, Hlybokaïe, Hantsavitchy et Babrouïsk.

Le représentant du service extérieur de l’UE Peter Stano a twitté : « Bélarus : les représailles contre Nasha Niva et d’autres médias témoignent de la poursuite des répressions du régime contre les opinions indépendantes et du mépris total non seulement pour la liberté d’expression, mais aussi pour les responsabilités du pays au sein de l’ONU et de l’OSCE. C’est inacceptable, regrettable et cela doit cesser ».