2021-12-29
Portes scellées du bureau de Radio Liberty à Minsk.

Poursuivant la répression contre les médias indépendants, le ministère de l’Intérieur du Bélarus a rajouté le service bélarussien de Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL), connu sous le nom de Radio Svaboda, à son registre déjà bien rempli des organisations extrémistes. Cette décision signifie que les Bélarussiens qui s’abonnent à Radio Svaboda en ligne risquent jusqu’à six ans de prison. Il y a trois semaines, un tribunal de Minsk avait déjà désigné la chaîne officielle Telegram de Radio Svaboda ainsi que ses autres comptes sur les réseaux sociaux comme extrémistes.

Le président de RFE/RL, Jamie Fly, a déclaré : « Nous condamnons la campagne du gouvernement bélarussien qui vise à criminaliser le journalisme honnête, empêchant ainsi le peuple bélarussien d’avoir accès à la vérité. Nous rejetons à nouveau catégoriquement cette étiquette ridicule dont nous taxe le régime. » Depuis le début des manifestations, les autorités au Bélarus ont déclaré « extrémistes » des centaines de chaînes, blogs et forums de discussion Telegram.