2021-06-07
Dzmitry Kulakousky avec sa femme.

Dzmitry Kulakousky travaillait dans la police depuis 2006. Il était à la tête du département des enquêtes criminelles au commissariat de l’arrondissement Zavodski à Minsk. Après les élections de 2020, il a exprimé son désaccord avec les actions des autorités et démissionné.

En octobre 2020, il a été interpellé dans le cadre d’une affaire administrative. Il a passé près d’un mois au centre de détention de la rue Akrestsin. Les actes de maltraitance qu’il subissait l’ont poussé à avaler des objets métalliques en signe de protestation.

Plus tard, il a été condamné dans une affaire pénale pour avoir insulté un fonctionnaire du gouvernement. Koulakouski n’a pas plaidé coupable et déclaré que les preuves contre lui avaient été fabriquées. Lors du procès, il a déclaré avoir été détenu dans une cellule punitive pendant 25 jours dans des conditions inhumaines.

Les défenseurs des droits humains ont reconnu Kulakouski prisonnier politique. Dzmitry a été condamné à deux ans dans un établissement correctionnel, il était libre en attendant son appel. Le 20 mai, il a été arrêté pour insubordination présumée et puni de 15 jours d’arrestation administrative. L’homme a de graves problèmes de santé, il souffre de diabète en pleine progression. Pour attirer l’attention et obtenir une aide, il a avalé une cuillère. Le 5 juin, Kulakousky devait être libéré, mais le 4 juin, il a été envoyé dans un établissement correctionnel.