2021-11-22
Vol pour l’Irak, aéroport de Minsk.

L’Allemagne a officiellement rejeté l’appel de Minsk pour qu’elle accepte 2 000 migrants d’un camp de fortune situé à la frontière entre le Belarus et la Pologne. Cette proposition a été évoquée par Loukachenko après l’une de ses conversations téléphoniques avec Angela Merkel. Le régime bélarussien a également indiqué qu’il était prêt à renvoyer 5 000 migrants dans leurs pays d’origine si l’UE en acceptait 2 000.

Le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, a déclaré lors d’une conférence de presse qu’une telle solution était inacceptable pour l’Allemagne et l’Union européenne. La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Andrea Sasse, a ajouté que la situation dans la zone frontalière restait préoccupante et que tous les efforts visaient à empêcher l’instrumentalisation inhumaine et cynique des réfugiés.

Rappelons que la semaine précédente, comme convenu avec l’Iraq, Minsk avait organisé un vol de rapatriement de plus de 400 migrants qui avaient exprimé le désir de retourner dans leur pays d’origine.