2021-07-01
«Chkonka», couchette dans un centre de détention Croquis d’un prisonnier politique.

Selon le centre des droits humains « Viasna », en juin, ont continué les arrestations de participants à des actions de protestation pacifiques au Bélarus, ainsi que les détentions arbitraires de citoyens pour avoir utilisé des symboles blanc-rouge-blanc, y compris dans des résidences privées. Au total, selon les informations recueillies, en juin, 246 personnes ont été interpellées et au moins 94 condamnations administratives ont été prononcées d’une durée totale de 1477 jours d’emprisonnement.

Au cours du mois, les juges ont condamné au moins 125 personnes dans des affaires pénales à motivation politique. Le suivi des procès mené par les bénévoles et les avocats du centre des droits humains « Viasna » a révélé de nombreuses violations des principes du procès équitable. De nombreux faits de mauvais traitements, les conditions de détention inhumaines aux centres de détention sont particulièrement préoccupants. Ils sont considérés par les experts des droits de l’homme comme de la torture.