2022-06-18
S. Tsikhanoùskaya lors d’une réunion avec des géants de la technologie à Copenhague. Photo : novychas.by

Selon Novy Chas, l’équipe de Svetlana Tikhanovskaïa (en bélarussien : Sviatlana Tsikhanoùskaya) a rencontré des représentants des géants technologiques lors d’une visite à Copenhague. Selon Franak Viačorka, conseiller de Sviatlana Tsikhanoùskaya, la discussion avec des représentants de Google a porté sur les problèmes liés à la langue bélarussienne : par exemple, la langue bélarussienne est interdite sur YouTube et les vidéos en langue bélarussienne ne peuvent pas être monétisées par la pub.

Google a promis de se pencher enfin sur ce problème. Il a également été question d’un segment distinct pour le Bélarus au sein des produits Google, car le Bélarus était auparavant lié à la Russie. L’équipe de Sviatlana Tsikhanoùskaya estime qu’un bureau distinct pour le Bélarus devrait être créé.

Elle a également parlé de la promotion du contenu indépendant bélarussien, de séminaires sur les algorithmes de promotion sur Facebook et Instagram et du crédit publicitaire pour les ressources indépendantes. Le blocage des vidéos de propagande a aussi fait l’objet de discussions avec des représentants de Facebook et de Google. Les entreprises ont répondu que la plupart des vidéos et des comptes avaient déjà été bloqués, mais que ce processus serait long.

Le bureau de Sviatlana Tsikhanoùskaya compte discuter avec les responsables de TikTok des moyens de promouvoir les vidéos en langue bélarussienne et d’aider les blogueurs et les médias bélarussiens.