2022-01-19
Aliaksandr Ivouline

Le prisonnier politique Aliaksandr Ivouline, journaliste sportif, blogueur et joueur du club de foot minskois « Krumkachy », ayant déjà passé derrière les barreaux plus de sept mois, vient d’être condamné à deux ans de prison. Selon les enquêteurs, les 23 août et 27 septembre 2020, Aliaksandr Ivouline, avec d’autres personnes, « s’était placé au milieu de la chaussée, bloquant et gênant ainsi le passage des véhicules ». Il aurait aussi posté des vidéos à « caractère séditieux dans le but de mener des activités destructrices ». L’entreprise de transports publics « Minsktrans » a présenté au journaliste une facture de 39 000 roubles (plus de 13 000 euros).

Aliaksandr Ivouline a été arrêté le 3 juin 2021 , condamné au départ à 30 jours d’arrestation administrative, prétendument pour un drapeau arboré à la fenêtre de son appartement. Mais il n’a été, au final, jamais libéré de la maison d’arrêt. Dans sa dernière déclaration à la clôture du procès, le journaliste a rejeté toutes les accusations portées contre lui et a prié les juges de ne pas le priver de la possibilité de jouer au football. Aliaksandr Ivouline a parlé de ses parents et de son frère aîné handicapé, pour qui il est leur seule aide. Aliaksandr Ivouline a conclu en disant qu’il continuait à croire à l’État de droit, à la moralité humaine et dans les êtres humains.

De célèbres athlètes, mais aussi des fans de football bélarussiens, ont exprimé à plusieurs reprises leur soutien à Aliaksandr Ivouline. Les Bélarussiens de l’étranger soutiennent aussi activement le journaliste. Le 26 septembre 2021, la « Coupe Aliaksandr Ivouline »a eu lieu en Ecosse, organisée par le consulat du peuple du Bélarus à Édimbourg et l’organisation de défense des droits humains Libereco. A la veille de son procès, des actions de soutien se sont déroulées en Pologne, en Lituanie et en Ukraine.