2021-06-11

Le chef de la salle de presse du Vatican Matteo Bruni a publié une déclaration sur le Bélarus dans le contexte de nombreuses demandes de journalistes et de la pression continue des autorités sur les représentants de l’église au Bélarus. Parmi les prisonniers politiques bélarussiens, il y a des catholiques, par exemple Volha Zalatar, mère de famille nombreuse, qui a été arrêtée dans « l’affaire des Polonais ». Le militant Vitold Achourak, décédé dans la colonie de Chkloù, était également catholique.

« Le Saint-Siège continue de suivre de près l’évolution de la situation au Bélarus et les mesures prises par les différentes parties prenantes, tout en restant déterminé à trouver des moyens démocratiques et pacifiques pour mettre en œuvre les demandes légitimes du peuple bélarussien », indique le communiqué officiel.