2022-01-14
Photo à caractère illustratif.

A partir du 1er février 2022, l’acheminement d’engrais de Belaruskali par les chemins de fer lituaniens sera suspendu. Le 12 janvier 2022, le gouvernement lituanien a appuyé l’avis d’une commission spécialisée selon lequel l’accord conclu entre les chemins de fer lituaniens (Lietuvos gelezinkeliai) et le producteur bélarussien d’engrais potassiques Belaruskali ne correspondait pas aux impératifs de sécurité nationale et devait être résilié.

Le transit de la potasse bélarussienne par la Lituanie pose problème en raison des sanctions américaines contre Belaruskali adoptées en août qui, contrairement aux sanctions européennes, s’appliquent à tous les produits de l’entreprise. Les États-Unis étant un partenaire important de la Lituanie, tenter de contourner les sanctions comporte des risques pour la réputation de Vilnius. La situation du transit a provoqué un scandale au sein du gouvernement lituanien – le ministre des Affaires étrangères et le ministre des Transports du pays ont annoncé qu’ils étaient prêts à démissionner. La Première ministre lituanienne, Ingrida Šimonytė, a promis de trouver une solution la moins désavantageuse pour le pays.

De plus, la société norvégienne Yara, qui achetait en moyenne 15% de la production totale d’engrais de Belaruskali, suspendra à compter du 1er avril 2022 sa coopération avec l’entreprise bélarussienne. Les experts voient une corrélation entre ces deux décisions.