2021-09-27
Natallia Hersche.

Natallia Hersche, prisonnière politique de nationalité suisse, a été transférée de la colonie pénitentiaire de Homel dans une maison d’arrêt. La nouvelle a été communiquée par le frère de Natallia, Hennadz Kassyan. Henadz ne connaît pas les raisons de cette décision, mais estime qu’il s’agit « d’une décision absolument illégale et d’un moyen de torture par l’intermédiaire du changement de conditions de détention. Selon lui, enfermer Natallia dans une cage leur servirait d’atteindre leur objectif : [la forcer] à rédiger une demande de grâce ou admettre sa culpabilité ».

Dans les colonies pénitentiaires, les détenus peuvent se déplacer entre le lieu de travail et la cantine. Tandis que dans les maisons d’arrêt, les détenus restent en cellule tout le temps, la promenade se fait dans la cour.

Natallia Hersche se trouve derrière les barreaux depuis un an. Elle a été arrêtée le 19 septembre 2020 après une marche de femmes et condamnée par la suite à deux ans et demi d’emprisonnement dans une colonie pénitentiaire à régime général pour avoir arraché une cagoule à un policier anti-émeute (OMON). Elle a été transférée dans une cellule disciplinaire et dans une pièce de type cellule pour avoir refusé de coudre des uniformes pour les forces de l’ordre. La prisonnière a refusé de demander à être graciée à trois reprises, car elle se considère innocente. Natallia est citoyenne bélarussienne et suisse, l’ambassadeur de Suisse lui a rendu visite dans la colonie de Homel.