2021-06-28
Session du tribunal dans l’affaire Babaryka. Minsk, le 28 juin 2021.

Viktar Babaryka a déclaré dans son discours final : « Je ne peux pas avouer un crime que je n’ai pas commis. Je n’ai pas honte devant mes proches, car je n’ai commis absolument rien d’illégal. Je n’ai pas honte devant les employés de la banque, car il s’agit de la meilleure banque que le pays ait jamais connue ».

La veille, le procureur a requis à l’encontre de l’homme politique une peine de quinze ans d’emprisonnement et une amende de cinq mille unités de base (approximativement 47 000 euros).

Le verdict de Viktar Babaryka et d’autres accusés dans « l’affaire de Belgazprombank » sera prononcé le 6 juillet.