2021-06-24
Photo utilisée à titre indicatif.

La décision a été prise « en réponse à l’escalade de graves violations des droits humains au Bélarus, à la répression brutale contre la société civile, l’opposition démocratique et les journalistes, ainsi que l’atterrissage forcé de l’ avion Ryanair à Minsk le 23 mai 2021 et l’interpellation du journaliste Raman Pratassevich et Safiya Sapeha », a rapporté le communiqué officiel du Conseil de l’UE.

Interdictions instaurées :

• vente, fourniture, transfert ou exportation d’équipements, de technologies ou de logiciels conçus pour surveiller ou intercepter des données provenant d’Internet et des communications téléphoniques par les autorités bélarussiennes ;

• vente, fourniture ou transfert aux autorités bélarussiennes de biens à double usage ;

• interdiction à la Banque européenne d’investissement de financer des projets dans le secteur public. Les pays de l’UE vont restreindre la participation au Bélarus des banques multilatérales de développement dont ils sont membres.

Des restrictions commerciales supplémentaires sont introduites pour les produits pétroliers, les engrais potassiques et les produits du tabac. L’accès aux marchés des capitaux européens est interdit au gouvernement et aux organismes financiers publics bélarussiens ainsi que l’assurance et la réassurance du gouvernement, des organismes et des agences gouvernementales du pays.