2021-06-25
Photo utilisée à titre indicatif.

Le 24 juin, le Conseil de l’UE a approuvé des sanctions économiques sectorielles. Ils affecteront les principales industries d’exportation : la potasse, le raffinage du pétrole et le tabac.

Toutefois, la résolution contient des réserves précisant que les restrictions n’affecteront guère les échanges avec les pays de l’UE dans ces domaines jusqu’à la fin de l’année en cours.

Notamment, le chef des chemins de fer lituaniens, Mantas Bartushka, a déclaré que les pertes financières dues aux sanctions ne seront pas aussi douloureuses qu’on le croyait. Cela s’explique en grande partie par le fait que les sanctions ne s’appliquent pas aux accords conclus antérieurement. Les chemins de fer lituaniens et Belaruskali ont signé un accord valable jusqu’à fin 2023.