2021-06-24
Photo utilisée à titre indicatif.

Tallinn enverra des gardes-frontières et des équipements spéciaux en Lituanie pour aider à patrouiller à la frontière avec le Bélarus. Il s’agit d’une mesure forcée car Minsk a cessé de remplir ses obligations internationales et ouvert le passage à travers la frontière avec la Lituanie à des centaines de migrants clandestins.

Compte tenu du nombre de migrants arrêtés, la Lituanie a été contrainte de déployer un centre d’enregistrement des étrangers près de la frontière. Une tentative d’émeute s’est déjà produite au centre, les gardes-frontières ont diffusé du gaz lacrymogène et tiré des balles en caoutchouc en l’air.