2021-06-10
Stsiapan Latypaù après une tentative de suicide dans la salle d’audience.

Le procès contre Stsiapan Latypaù a été repris : des deux mains, il est menotté aux gardes qui sont assis avec lui dans un box vitré, son cou est bleu, marqué d’une grande cicatrice.

La juge et le procureur ont décidé d’envoyer Stsiapan pour un examen psychiatrique médico-légal, bien qu’un tel examen ait déjà été effectué. Latypaù lui-même a noté que chacun de ses actes est dû au comportement des agents des forces de l’ordre à son égard, et non à son « inadéquation ». Lors de la première audience, Stsiapan Latypaù a évoqué la forte pression dans le centre de détention provisoire et les conditions de détention insupportables, après quoi il a tenté de se suicider en s’enfonçant la pointe d’un stylo dans la gorge.

De nombreuses personnes sont venues à nouveau au procès contre Stsiapan Latypaù pour lui apporter leur soutien, y compris des représentants de l’UE, mais seule une quinzaine de personnes ont été autorisées à entrer, les journalistes ont été interdits de filmer.