2021-08-10
Migrants illégaux à la frontière entre la Lettonie et le Bélarus.

Dans la nuit du mardi 10 août, 65 migrants illégaux ont été arrêtés à la frontière entre les deux pays. Au cours de la dernière journée, leur nombre était d’environ 200, a déclaré le chef de la police frontalière lettonne, Guntis Pujac. Les réfugiés arrivent par groupes de trente personnes ou plus. Un grand nombre d’entre eux ne savaient même pas qu’ils se trouvaient en Lettonie car ils croyaient arriver directement en Allemagne. Les centres d’hébergement de réfugiés sont complets, ainsi, les migrants clandestins sont logés dans des tentes.

En raison de la tension croissante à la frontière entre la Lettonie et le Bélarus, le Cabinet des Ministres letton a déclaré l’état d’urgence. Des militaires seront envoyés en renfort dans les régions frontalières. Les gardes-frontières sont autorisés à utiliser la force physique et des moyens spéciaux pour renvoi immédiat au Bélarus des personnes ayant illégalement franchi la frontière de l’État.