2021-07-18
Des représentants de la FIDH et le sénateur de Paris Rémy Féraud.

A Paris, la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH) a mené une action de solidarité avec les militants arrêtés du centre des droits humains Viasna et tous les prisonniers politiques au Bélarus. L’événement s’est déroulé en présence du sénateur de Paris Rémy Féraud et de la directrice générale de la FIDH Eleonore Morel.

Dans son discours Rémy Féraud a noté que la France devait faire tout son possible et lutter pour la libération du militant des droits humains Ales Bialiatski et de ses collègues arrêtés, jusqu’à ce que le Bélarus devienne un pays démocratique.

Eléonore Morel, au nom de la FIDH, a appelé les autorités bélarussiennes à cesser la répression et à libérer immédiatement tous les prisonniers politiques.

« Cette nouvelle vague de répression est une preuve supplémentaire que le régime Loukachenko mène une campagne systématique pour faire taire toutes les voix dissidentes restantes et réprimer la société civile au Bélarus », a déclaré Morel.

Action de solidarité à Londres le 18 juillet 2021. Photo : t.me/belarusy_zarubezhja

A Londres, une action de solidarité avec les prisonniers politiques, les militants et le peuple bélarussien a eu lieu devant l’ambassade bélarussienne.

La diaspora bélarussienne en Grande-Bretagne s’est présentée à une action de solidarité avec des portraits de prisonniers politiques. L’organisation non gouvernementale britannique Justice for Journalists avec l’Association bélarussienne des journalistes a présenté une déclaration de soutien aux journalistes des médias indépendants au Bélarus.

Action de solidarité à Wroclaw le 18 juillet 2021. Photo : t.me/belarusy_zarubezhja

Une action de solidarité avec le peuple bélarussien a également eu lieu à Wroclaw. L’action a été dédiée aux bénévoles qui étaient venus en aide pendant la pandémie durant la dernière année et demie, avaient recueilli de l’aide pour ceux qui étaient derrière les barreaux, avaient tenu des listes des personnes arrêtés et soutenu les proches des prisonniers politiques.