2021-06-03
Centrale nucléaire bélarussienne.

La Commission européenne a regretté que le Bélarus ait décidé de commencer à exploiter la Centrale nucléaire bélarussienne près d’Astraviets, « n’ayant pas respecté toutes les recommandations de sécurité contenues dans le rapport de test de résistance de l’UE de 2018 ». « Bien que la décision sur l’autorisation commerciale de la station d’Astraviets relève de la responsabilité des autorités nationales, sous la supervision du régulateur national, il est nécessaire d’assurer la sécurité maximale de la centrale. C’est encore plus important, vu la proximité du pays avec la frontière de l’UE et la capitale de la Lituanie, Vilnius », apprend-t-on de la déclaration de Kadri Simson, commissaire européenne à l’énergie.

La Commission européenne insiste pour que le Bélarus résolve les problèmes de sécurité nucléaire à la centrale nucléaire d’Astraviets en toute transparence, ce qui comprend l’expertise de l’ENSREG.