2021-06-19
Picture shown is for illustration purpose only.

Les organisations non gouvernementales et la diaspora bélarussienne se sont adressées à plusieurs reprises aux clients de l’usine métallurgique bélarussienne BMZ, notamment à Scandia Steel Baltic qui fait partie de la société suédoise Scandia Steel, laquelle appartient à la fondation Storskogen, en ce qui concerne les violations des droits des employés chez son fournisseur bélarussien et leur non-conformité au le code éthique de l’entreprise suédoise.

Dans sa réponse du 18 juin 2021 adressée au Syndicat des Bélarussiens au Royaume-Uni (PUBB), Scandia Steel a déclaré qu’elle « pren[ait] au sérieux toutes les allégations de violations des droits de l’homme, que ce soit en relation avec nos propres activités ou nos relations commerciales ».

Le conseil d’administration de Scandia Steel a examiné l’affaire et a décidé « d’éliminer progressivement la BMZ en tant que fournisseur et de suspendre les futures commandes de fournitures auprès de BMZ ».